Vous êtes


Détails du projet "Mise en oeuvre du nouveau cycle 3 en REP+"

Saisi par : Claire GENECHESI (email : claire.genechesi@ac-lyon.fr)

Les informations susceptibles d'être imprimées dans le livre souvenir du Forum apparaissent en vert.

Porteur du projet présent au forum : Claire GENECHESI/Lionel BOSSY
Photo

Description :
Consécutivement à la réforme du collège et du cycle 3, les enseignants ont choisi de co-enseigner en classes de 6ème et de faire intervenir un PCL en classes de CM (échanges de services) afin de permettre aux élèves de vivre une transition aménagée du CM1 à la 6ème.Le projet les amène à penser ensemble une continuité à la fois dans la mise au travail de l’'élève et dans la mise en œuvre des séquences d'apprentissage.Chaque classe de 6ème entrant dans l'expérimentation est composée d'élèves issus de deux écoles de la commune. Ce sont deux PE de ces écoles (pour que la moitié des élèves reconnaissent l'enseignant qu'il a eu l'année précédente) qui interviendront dans la classe de 6ème en alternance tous les matins durant deux trimestres et en co-enseignement avec un PCL. Pendant ce temps, un PCL vient en classe de CM (celle du PE intervenant en classe de 6ème) enseigner dans sa discipline selon un projet conçu avec le PE. Il s'agit de sensibiliser les élèves de CM à des séquences d'enseignement type collège et on permet aux élèves de 6ème de lire une réelle continuité avec les habitudes de travail installées en classes élémentaires.

Descriptif en 250 mots maximum :
Consécutivement à la réforme du collège et du cycle 3, les enseignants ont choisi de co-enseigner en classes de 6ème et de faire intervenir un PCL en classes de CM (échanges de services) afin de permettre aux élèves de vivre une transition aménagée du CM1 à la 6ème. Le projet les amène à penser ensemble une continuité à la fois dans la mise au travail de l’'élève et dans la mise en œuvre des séquences d'apprentissage. Chaque classe de 6ème entrant dans l'expérimentation est composée d'élèves issus de deux écoles de la commune. Ce sont deux PE de ces écoles (pour que la moitié des élèves reconnaissent l'enseignant qu'il a eu l'année précédente) qui interviendront dans la classe de 6ème en alternance tous les matins durant deux trimestres et en co-enseignement avec un PCL. Pendant ce temps, un PCL vient en classe de CM (celle du PE intervenant en classe de 6ème) enseigner dans sa discipline selon un projet conçu avec le PE. Il s'agit de sensibiliser les élèves de CM à des séquences d'enseignement type collège et on permet aux élèves de 6ème de lire une réelle continuité avec les habitudes de travail installées en classes élémentaires.

Niveau(x) concerné(s) :
College

Nombre d'élèves concerné(s) : 350

Personnes impliquées dans le projet : 10 PE, 25 PCL, 3 professeurs Référents REP+, 2 coordonnateurs de projets, l’IEN, le principal, le principal adjoint et la CPE (en charge des 6ème) du collège Alain.

Etablissement(s)
: Le Collège Alain et les 6 écoles primaires ou élémentaires de la commune de Saint-Fons (Salvador Allende, Maison des Trois Espaces, Jean Guehenno, Simone de Beauvoir, Parmentier, Jules Vallès)

Adresse de l'établissement principal :
Collège Alain, 1 rue de Valence, 69190 SAINT-FONS

Éducation prioritaire ? Non

-> ECLAIR ? Oui

Objectifs poursuivis :
Les objectifs suivants sont rangés selon leur impact de court à long terme: - Permettre une meilleure continuité pour les élèves dans leur vie scolaire et particulièrement lors du passage en 6ème - Favoriser le travail conjoint des différents partenaires éducatifs - Penser le suivi des élèves tout au long du cycle - Assurer l’autonomie des élèves - Stabiliser un climat scolaire serein qui perdure au cycle 4 - Consolider les acquis afin d’engager les élèves dans un cycle 4 plus fructueux et leur permettant de s’inscrire dans une scolarité pouvant aller au-delà du BAC

Historique :
Historiquement, le réseau d’Education Prioritaire de Saint-Fons a privilégié la liaison CM2-6e (et plus largement la liaison école-collège) par des actions transversales et l’intervention d’acteurs privilégiés comme les assistants pédagogiques, les professeurs référents éducation prioritaire et les maîtres supplémentaires (PDMQDC). La mise en place du nouveau cycle 3 vient conforter le travail déjà engagé mais pousse à l’approfondir d’autant plus. Des enseignants de CM et de 6ème ont eu l'occasion de se rencontrer lors d'un stage d'une semaine sur la mise en place du nouveau cycle 3 en mars 2016, avec comme consigne de monter un projet "libre de contraintes", selon un idéal d'enseignement.

Description des étapes :
1) Questionnement et Constats de départ lors d’un stage « Cycle 3 » organisé en mars 2016 pour un enseignant de CM de chaque école avec des moyens de remplacements mis à disposition par la direction académique. Les professeurs de sixième étaient invités aux différents temps de travail en fonction de leurs disponibilités d’emploi du temps. 2) Élaboration (par les enseignants de ce stage) d’une proposition de projet permettant la mise en œuvre d’un dispositif pour les élèves de cycle 3 ; projet reposant notamment sur une idée maitresse : Co-enseignement et échanges de services entre enseignants des deux degrés. 3) Proposition validée par les pilotes du réseau en fin de stage. Les pilotes font alors valider le projet par les différents responsables académiques (DASEN et DASEN adjoint en charge de l’éducation prioritaire sur le département du Rhône), notamment sur des points administratifs d’intervention des enseignants des deux corps. 4) Mise en place du projet pour la rentrée 2017 avec notamment la résolution des obstacles soulevés lors de sa rédaction (cf. doc « dispositif cycle 3») – réunion rassemblant les premières personnes impliquées. 5) Rentrée 2017 : ajustements du projet nécessaires dû aux emplois du temps des professeurs du collège – réunion rassemblant toutes les personnes impliquées. 6) Démarrage du projet dans les classes le lundi 12 septembre (4 classes de 6ème concernées sur 8 et 10 classes de CM concernées).

Soutiens et supports :
1) Les pilotes du REP+ de Saint-Fons (Madame Paile Dominique – IEN sur Saint-Fons ; Monsieur Advenier François – principal du collège Alain ; Monsieur Gibert Joël – IA-IPR référent du collège Alain). 2)Le DASEN du Rhône (Monsieur Couturaud Philippe) et le DASEN adjoint en charge de l’éducation prioritaire (Monsieur Bidet Jean-Christophe). 3) Des chercheurs vont être associés à notre projet dans le cadre d’une FIL inter-degré demandée pour 2016-2017 à la DAFOP. 4) Une déclaration d’intention a été déposée auprès de la CARDIE de l’académie de Lyon (Cellule Académique pour la Recherche et le Développement en Innovation et Expérimentation).rn

Obstacles :
- Projet qui repose bien sûr sur le volontariat des enseignants et qui peut donc disparaitre avant même d’avoir démarré… d’où une communication importante et efficace à mettre en place lors de la présentation du projet aux équipes. - Le projet démarrant en septembre 2016, les premiers obstacles rencontrés ont été d’ordre organisationnel et logistique : rnemplois du temps professeurs non adaptés aux contraintes du projet, communication sur le projet à destination des acteurs principaux pas toujours fluide, méconnaissance des structures d’intervention de la part des enseignants de chaque degré… (cf. Doc « bilan d’étape n°1).

Bilan de l'action :
cf. Doc « bilan d’étape n°1 - Pour les élèves, tout n’est pas encore mesurable, mais l’impact global est plutôt positif. - Pour mon collègue coordonnateur du projet (Lionel Bossy-professeur référent REP+) et moi-même, nous sommes satisfaits et fiers d’avoir pu assister au lancement d’un projet, certes perfectible avec des contraintes nombreuses, mais permettant un réel changement dans les pratiques de classes et avec comme objectif la réussite de tous nos élèves.

Bilan général en 60 mots maximum :
Après un mois de fonctionnement, le bilan des enseignants impliqués est positif. Des éléments sont à modifier ou à améliorer…Mais il est intéressant de noter que certains enseignants, qui n’étaient pas à l’aise avec ce projet initialement, sont maintenant convaincus de sa pertinence. Il a notamment permis aux enseignants des deux degrés de se rencontrer et de mieux se comprendre.

Personnes susceptibles de témoigner (à quel titre) :
- enseignants impliqués dans le projet (PE et PCL), - pilotes du REP+ (Madame Paile Dominique et Monsieur Advenier François), - coordonnateurs du projet : Monsieur Bossy Lionel et Madame Genechesi Claire

Collectivités, associations ou mouvements :
RAS

Ce qui est transposable :
Le dispositif est transposable dans sa totalité ou presque et peut-être adapté en fonction des contraintes locales.

Motivations pour participer au forum :
- Présenter et partager un projet enrichissant du point de vue des acteurs sur la connaissance des métiers de PE et PCL, mais surtout du point de vue des élèves sur l’acquisition de compétences solides et durables permettant aussi une meilleure autonomie et estime de soi (notamment dans les milieux d’éducation prioritaire).- Pouvoir rencontrer d’autres enseignants présentant des projets innovants qui seront peut-être adaptables dans notre réseau qui est toujours en recherche d’actions productives pour la réussite de tous nos élèves.

Statut : Validé

Voici ce qui est joint à ce projet :
-> bilan_cycle_3_st-fon.pdf
-> fei_-_dispositif_cycle_3_-_format_a.pdf