Vous êtes


Détails du projet "Escale : en route pour le raccrochage"

Saisi par : Charlotte Dubois (email : ch35.dubois@gmail.com)

Les informations susceptibles d'être imprimées dans le livre souvenir du Forum apparaissent en vert.

Porteur du projet présent au forum : Charlotte Dubois
Photo

Description :
Dispositif mis en place dans l'établissement afin de prévenir le décrochage scolaire.

Descriptif en 250 mots maximum :
L'Escale, c'est un temps de pause, instauré au collège Les Pyramides, pour les élèves en voie de décrochage. Un temps de pause proposé aux décrocheurs “visibles” (ceux qui commencent à se faire remarquer) et aux décrocheurs “invisibles” ( ceux qui font tout pour passer inaperçus). C'est un dispositif né il y a quatre ans à l'initiative des quelques adultes de l'établissement et qui a évolué au point de mobiliser l'ensemble du personnel du collège autour de la question du déccrochage. rnConcrêtement, nous proposons à des élèves d'intégrer Escale sur une période de deux semaines, sous forme de groupes réduits (6 élèves maximum). Des ateliers leur y sont proposés lors demi-journées. Les élèves restent donc en lien avec leur classe tout en profitant de moments de travail plus individualisés. Première étape : les élèves tentent de verbaliser leurs difficultés et de se construire des objectifs qu'ils devront tenter de poursuivre le retse de l'année. Deuxième étape : afin de leur faire prendre conscience de tout leur potentiel et de leurs compétences, des enseignants leur proposent des ateliers en lien avec leur matière, ateliers basés sur la pédagogie de détour, visant le dévelopement de l'estime de soi et la confiance en soi et envers l'adulte. Troisième étape : après l'Escale, l'élève reprend un rythme de cours normal et reste accompagné par un adulte, un tuteur qui lui proposera un suivi. Escale est un dispositif basé sur l'humain et la bienveillance.

Niveau(x) concerné(s) :
College

Discipline(s) concernée(s) :
Documentation - HG - Maths - Lettres - EPS - LV - Autre

Nombre d'élèves concerné(s) : 210

Personnes impliquées dans le projet : Direction, administration, gestionnaires, CPE professeurs, équipe de santé

Etablissement(s)
: Collège Les Pyramides

Adresse de l'établissement principal :
400 Square Jacques Prévert, 91000 EVRY

Éducation prioritaire ? Non

-> RRS ? Oui

Objectifs poursuivis :
rn1) Raccrochage scolairern- Accompagner l’élève vers une prise de conscience des difficultés rencontrées.rn- Accompagner l’élève vers des solutions possibles et individualisées.rn- Accompagner l’élève dans la construction de ses objectifs de travail.rn2) L’estime de soirn- Travailler en prenant en compte toutes les problématiques liées à l’adolescence.rn- Le droit à l’erreur dans le parcours d’un adulte en devenir.rn- Etre capable d’affronter son image, sa voix et sa posture d’élève.rn- Etre capable de se dépasser.rn3) La confiance.rn- La confiance en soi.rn- La confiance envers l’école.rn- La confiance envers l’adulte et son rôle bienveillant et éducatif.

Historique :
Projet né du terrain. Il répond à une nécessité éducative et pédagogique en lien avec la particularité de l'établissement.rnNous avons pu constater il y a quelques années les limites pédagogiques et éducatives de la classe SAS dont faisait partie le collège. La nécessité de mettre en place un dispositif interne à l’établissement pour prévenir les situations de décrochage scolaire est apparue comme une évidence.rnEn 2013, le collège s'est vu doté de 18h supplémentaires sur la DGH (soit pour un poste d’appui soit pour la mise en place de projets pédagogiques).rnCette même année, la campagne nationale de « Lutte contre le décrochage scolaire » a été lancée et le collège a fait le choix d'utiliser les heures du poste d'appui pour créer le dispositif ESCALE.

Description des étapes :
L'Escale est proposée aux élèves montrant des signes de début de décrochage. Un élève n'est intégré en Escale qu'avec son consentement et celui de sa famille.rnDès lors, lui sont proposés : rnrn- Un emploi du temps aménagé.rnLes élèves sont accueillis en ESCALE pendant 15 jours sur des demi-journées . Pendant ces demi-journées, les élèves participent à des ateliers animés par des professeurs de différentes matières. Ces ateliers sont orientés en fonction des objectifs de travail construits par les élèves en début d'escale. rnrn - L’occasion de travailler différemment sans être coupé de la classe.Nous cherchons à placer les élèves en situation de réussite, leur faire prendre conscience qu'ils sont disponibles pour les apprentissages, travailler la concentration, la confiance en soi pour améliorer l'image qu'ils ont d'eux-même ainsi que celle qu'ils renvoient.rnrn - Une aide individualisée dans un groupe de 6 élèves maximum.rnÊtre en petit groupe permet de travailler la posture d'élève et permet à chacun de pouvoir révéler ses compétences de coopération. A chaque écart, l'élève est mis dans une situation d'analyse, de décontextualisation puis de recontextualisation dans le groupe classe.rnrn - L'aide proposée en ESCALE cible deux profils d'élèves présentant des signes de décrochage :rnPROFIL 1 : Elève en voie de décrochage dont les signes sont de plus en plus visibles rnPROFIL 2 : Elève en voie de décrochage scolaire en toute discrétion et en silencernrn - Mise en place du tutorat :rnTutorat professeur-élèves a été instauré à la demande des élèves, pour assurer un suivi des élèves ayant intégré l'escale. Des professeurs ont bénéficié d'une formation interne à l'établissement de trois jours avec Mme Chantal COSTA, docteur en sciences de l'éducation, chercheur à Paris X Nanterre. Un premier groupe d'enseignant a été formé en 2015 puis un deuxième groupe en 2016. A l'heure actuelle, 24 enseignants sont tuteurs.

Soutiens et supports :
Ce projet a permis de dynamiser l'ensemble de l'établissement autour de la question du décrochage scolaire.rnLe principal du collège soutient le projet en lui attribuant d'office les heures nécessaires sur la DHG et en faisant la demande de poursuite de dotation des heures d'appui chaque année. Le principal adjoint participe à l'organisation logistique (édition des emplois du temps, gestion des élèves dans la base pronote, coordination, etc...). L'administration nous soutient dans l'édition des documents d'inclusion des élèves en Escale (dossiers élèves, autorisations de sorties,...). Les CPE participent à l'intégration des élèves en Escale et à la communication avec les familles. Les enseignants et personnels de santé organisent des ateliers en lien avec leurs matières et spécialités. Les gestionnaires s'occupent de la mise à dispositition de fonds et de matériel pour la bonne tenue des ateliers. La maison de quartier participe en nous donnant accès à ses locaux pour l'atelier cuisine. Tous les professeurs de l'établissement proposent des élèves pour Escale.rnL'équipe Escale se charge d'animer les ateliers suivants : rnACCUEIL : Mme Dubois (LV2)rnDOUBLAGE : Mmes Léger et Dubois (LV1 et LV2)rnSILENCE, ON TOURNE! Mmes Commun et Vito (Lettres et ULIS)rnMATHEMATIQUES PRATIQUES: Mme Coquelle (Mathématiques)rnRACONTE MOI UNE HISTOIRE: Mme Labianca (H-G)rnEPS : M. Coste (EPS)rnEVEIL A LA SANTE : Mme Lassalandra (Infirmière)rnATELIER CUISINE : Mmes Garin,Attia et Rouget(Infirmière, assistante sociale et professeur documentaliste)rnATELIER BLOG : M.Malewo (technologie)rnMISE A JOUR DU TRAVAIL : M. Dos Santos (lettres)rn

Obstacles :
- Nous travaillons notamment à l'amélioration de la mise à jour du travail. En effet, certains élèves angoissent à l'idée de manquer des cours si ils intègrent Escale. Aussi avons mis en place un atelier de mise à jour de cours et nous essayons de faire en sorte que chaque professeur donne bien le travail : les élèves sont ainsi rassurés et retournent en cours plus sereinement.rn- Le tutorat mis en place dans l'établissement pour la troisième année est une pratique qui s'élargit mais qui se base sur le bénévolat. Seuls les professeurs volontaires y participent. Il n'existe aucun temps institutionnalisé pour favoriser la rencontre entre professeurs et élèves, ces rencontres devant avoir lieu sur un temps libre à chacun.rn- Nous ne savons jamais d'une année à l'autre si nous obtiendrons les heures nécessaires dans la DHG pour Escale.

Bilan de l'action :
En terme de moyens financiers, Escale repose sur les 18h du poste d'appui ainsi que sur un soutien financier périodique (matériel et produits à acheter pour l'animation des ateliers).rnEn terme d'implication, Escale fonctionne grâce à l'implication de tous : bienveillance, vigilance, tutorat, etc...rnLa réussite n'est pas quantitative mais qualitative. rnOn remarque une diminution des incivilités entre élèves et des élèves envers les professeurs, une amélioration du climat scolaire : une meilleure implication des élèves au sein de l'établissement, un meilleur investissement dans leur scolarité, et une évolution des mentalités des enseignants concernant le métier et la pédagogie.rnLe dispositif concerne 10% des élèves de l'établissement par année et contribue à l'amélioration du climat scolaire en soignant le lien d'appartenance. rnLes retour d'élèves, des familles et des professeurs sont positifs et encourageants. Dernièrement, les élèves et familles viennent au devant des adultes pour solliciter une Escale.

Bilan général en 60 mots maximum :
- Escale en chiffres c'est:4 années au sein du collège,10% de l'effectif des élèves du collège chaque année,210 élèves en 3 ans,5 personnels de direction/administration/gestion,3 CPE, 13 animateurs d'atelier,une quarantaine de professeurs vigilants et 24 tuteurs bénévoles.
- Escale en faits, c'est:une amélioration de l’engagement dans la scolarité,une incitation à regarder et travailler autrement et un meilleur climat scolaire.

Personnes susceptibles de témoigner (à quel titre) :
Charlotte DUBOIS, coordonnatrice du dispositif Escale

Collectivités, associations ou mouvements :
La maison de quartier a accepté cette année de nous prêter ses locaux afin de mener à bien l'atelier cuisine.

Ce qui est transposable :
Escale est né du terrain et de fait, répond à des problématiques de terrain. Cependant la rencontre avec des collègues d'autres établissements lors des journées départementales de lutte contre le décrochage du 16 mars 2016 a mis en évidence l'intérêt d'un dispositif interne à l'établissement et les bienfaits du tutorat.

Motivations pour participer au forum :
Participer au 9e forum de l'innovation éducative permettrait de sortir Escale des murs, de promouvoir notre projet, mettre en avant une nouvelle façon de travailler avec les élèves, pour les élèves, mettre en évidence l'importance de l'aspect humain dans le développement, l'épanouissement et la réussite de nos élèves. Escale est un dispositif réellement basé sur la bienveillance, un dispositif qui incite professeurs et élèves à changer leurs représentations et à évoluer dans leurs pratiques et leur façon de travailler ensemble.

Statut : Validé